Groupement de Basket Ball Amateur

www.GBBA.be

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Résumé du match R.1865 / R. Anderlecht

E-mail Print PDF

02/03/12 – Match de championnat – équipe première

 

ROYAL 1865 / R. ANDERLECHT : 91 – 59

 

C’est un match déterminant que le Royal 1865 jouait ce vendredi soir. En effet, une victoire contre Anderlecht, le second du classement qui nous rendait visite, signifiait pour nous déjà le titre de champion du Groupement Tennis, à 2 journées de la fin du championnat.

Malgré l’absence excusée de quelques éléments de valeur (Francisco, Sébastien, Xavier…) le 1865 était tout de même en mesure d’aligner son incontesté meilleur cinq de base de la saison (Benoît, Chris, Laurent, Lio et Olivier) à l’entre-deux initial.

Si la défense d’homme à homme appliquée dès le départ par Anderlecht gênait fortement l’un de nos points forts, le tir à distance, elle permettait à nos joueurs de démonter que nous disposons en nos rangs de quelques joueurs de grande classe possédant assez de qualités individuelles pour faire face à toutes les situations. Pouvant s’appuyer sur une défense de fer composée de Benoît et d’Olivier, nos trois feux follets, Chris mais surtout Laurent et Lio, s’en donnaient immédiatement à cœur joie et donnaient le tournis à leurs adversaires directs. Interceptions, contre-attaques, passes décisives, un contre un, tout le registre de leurs qualités était passé en revue et tout nous réussissait. Cette euphorie jouait sur le moral d’Anderlecht qui ne parvenait à inscrire son premier panier qu’après 4 ou 5 minutes de jeu et après être passé par 17 – 2, ce premier quart se terminait sur le score de 27 à 6 (14 points pour Lio durant cette période). Tout le monde pensait le match déjà joué mais c’était compter sans la détermination d’Anderlecht qui tenait à prouver que leur deuxième place au classement ne relevait pas du hasard. Dès le début de la deuxième période, quelques changements, pourtant pas trop audacieux à mon avis, effectués par le 1865, grippaient la mécanique et permettaient à nos visiteurs de reprenaient du poil de la bête et d’entamer très collectivement une belle remontée (35 – 25), obligeant le 1865 à rappeler son équipe de base pour arrêter l’hémorragie et heureusement au repos la situation était rétablie (48 – 29). Cette douche froide  avait eu pour effet de refroidir les ardeurs du coach et malheureusement pour les remplaçants, sur qui on avait pourtant pu compter tout au long de la saison et qui ne méritaient pas cela, les changements devinrent de plus en plus parcimonieux. Quoi qu’il en soit, les rouges avaient repris le contrôle du match et malgré une belle résistance de Cédric Dascotte (20 pts dont 10 dans le dernier quart) le vainqueur était connu. Score après 30 minutes : 63 – 39, score final : 91 – 59.

En résumé, malgré un Christophe un peu en retrait de sa forme habituelle (16 points seulementJ) mais qui saurait lui en vouloir après la magnifique saison qu’il a nous a offerte, nous avons pu compter aujourd’hui sur un Lio magistral, sur un Laurent impérial à la relance et à la distribution, sur un Benoît sobre, collectif mais oh combien efficace et enfin sur l’Attila des attaquants adverses, Olivier, vraiment souverain en défense ce soir, comme lors de tous les autres matchs d’ailleurs.     

Bravo à tous et encore toutes les excuses du coach aux remplaçants qui n’ont pas eu l’occasion de défendre leur chance ce soir.

Les points marqués :

Royal 1865 : Lio (26 dont 1 x 3 pts), Laurent (21 dont 2 x 3 pts), Christophe (16 dont 2 x 3 pts), Benoît (13), José (8), Olivier (6), Alain (1), Philo (-), Massimo (-).

 

R. ANDERLECHT. : Cédric Dascotte (20), Kestens (11), Stella (10), Dominguez (5), Guelton (5), Feuggelew (4), Lemy (4), Tak (-).

 

Les scores des différents quarts-temps : 27-6 ; 21-23 ; 15-10 ; 28-20.

Ghislain.